Publié par Passions Electives

 Le  tournant  turc de Poutine

Revue Défense Nationale - Tribune

Dans un contexte géopolitique marqué par des tensions persistantes entre le bloc occidental, Etats-Unis et Union européenne face à la Russie, le projet South Stream, tel qu’il avait été conçu dans une période antérieure à la crise ukrainienne est devenu l’un des enjeux de la crispation observée durant l’année 2014.

Chacun s’en souvient, les sanctions économiques avaient été l’occasion pour Bruxelles d’émettre en direction des états membres de l’UE ou candidats de nouvelles conditions relatives à la mise en œuvre de South Stream au motif de mettre les accords nationaux contractés avec Gazprom antérieurement aux nouvelles règles européennes, en conformité avec les dispositions du paquet énergie. Il en résulta notamment en Bulgarie le gel d’un projet de gazoduc qui constituait pour certains états à l’instar de la Serbie, une opportunité quant à leur développement économique. Nul doute que le dossier énergétique est un enjeu sous-jacent de la confrontation actuelle avec Moscou...

Commenter cet article