Passions électives

Passions électives

Le blog d'Arta Seiti


Moscou tance la coalition, quand l’opinion serbe souhaiterait être interrogée sur le Kosovo, dans l’hypothèse d’un référendum*

Publié par Passions Electives sur 9 Novembre 2012, 14:05pm

Moscou exercerait-elle une pression dans le but de provoquer une crise politique au sein de la coalition serbe, dont il résulterait une recomposition synonyme d’éloignement à l’égard des « initiatives des Etats-Unis et de l’Union européenne » ?

La Russie invite explicitement les autorités serbes - si elles veulent bénéficier du soutien économique du grand frère slave - à changer de cap et à renoncer à cette voie du compromis tacticien dans le seul but hasardeux - selon Moscou - de l’adhésion à l'Union européenne. Il semble d’ailleurs, si l’on en croit un récent sondage que la position russe s’appuie sur le comportement constaté au sein de l’opinion serbe, qui souhaiterait choisir par voie référendaire plutôt la question du Kosovo que l’adhésion à l’Union européenne.

A cet égard, la Russie souligne avec sévérité les atermoiements de la coalition serbe, qui, inspirée par le seul motif d’adhérer à l’UE, adopte une position jugée trop accommodante à l’égard du Kosovo.

Affaire à suivre donc ! Cependant, il semble que nous assistions à un tournant majeur de la politique extérieure russe, sur fond de dossier énergétique, dans un contexte économique et social dégradé qui témoigne d’une volonté affichée de voir la Serbie remanier substantiellement son orientation. Si cette admonestation à peine voilée de Moscou à l'égard des autorités serbes ainsi soupçonnées de faiblesse venait à se confirmer, il serait intéressant de mettre cette réaction en regard du discours extrêmement critique, relatif à la crise et aux dysfonctionnements de la zone euro, récemment tenu par Vladimir Poutine devant le club Valdaï. Il s’agirait ainsi, au-delà de la question épineuse du Kosovo, d’inciter Belgrade à clarifier ses choix et ses orientations, tant sur le plan géopolitique que macro-économique.

* sondage réalisé par B92/ Strategic Marketing sur 1000 réponses, 59 % des personnes interrogées préféreraient être consultées sur le Kosovo, en cas de référendum.

http://www.b92.net/eng/news/politics-article.php?yyyy=2012&mm=11&dd=08&nav_id=83069

http://kosovapress.com/?cid=2,86,155424

http://www.kohaditore.com/?page=1,13,122391

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents