Arta Seiti

 

Après avoir obtenu une Maîtrise et un DEA auprès du Département d'études de la société contemporaine à Paris 3-Sorbonne nouvelle, ainsi qu’un diplôme de Littérature et langue françaises à Tirana, elle fait partie du Comité de lecture  auprès des  Editions Michalon à Paris.

Elle poursuit ses recherches dans le domaine de l’anthropologie sociale et l’ethnologie (EHESS) et participe dans les Ateliers de lecture  auprès du Laboratoire d'Anthropologie Sociale  (LAS) du Collège de France de Wiktor Stockzkovski.

Chercheur associé au Centre de Géostratégie de l'ENS-Ulm, elle a effectué plusieurs études pour les Balkans placées sous le signe d’une approche prospective, pour le compte de différents ministères et de grandes administrations à Paris. Elle a participé et est intervenue également aux séminaires du Master de Géopolitique ENS Ulm –Paris 1 et  ENS - CEREM. 

Auteur de plusieurs articles, elle publie à la Revue Défense Nationale, Questions Internationales, Pages Europe - Documentation Française, Cahiers du Centre d’études et de recherches de l’Ecole Militaire, Courrier des Balkans, Revue "Agir", Regard sur l’Est, Contreligne, le magazine "Diplomatie",le Huffington Post, Opinion Internationale, à la lettre géostratégique "La Vigie",   Cahier Asia Focus de l'IRIS. Dans le  cadre du Centenaire de la Grande Guerre, elle  a organisé des  séminaires  EHESS/RDN. A cette occasion, sous sa direction, un Cahier de la RDN  sur les  guerres  balkaniques, sous le label de la Mission du Centenaire,  est paru en 2015.

Chercheur associé auprès du CEREM, elle a notamment contribué, de par ses travaux, aux ateliers de recherche sur l’asymétrie, la guerre de l’information, l’idéologie et l’impact des Balkans dans l’agenda géostratégique de la Méditerranée (IRSEM). Elle  a organisé des ateliers d’experts auprès de la Revue Défense Nationale, où elle contribue également comme auteur et  elle  est intervenue dans les tables-rondes auprès du CAPS du Ministère des Affaires étrangères.

Responsable du groupe d'études « Balkans » (IPSE), elle  organise plusieurs tables-rondes sur les Balkans, l’approche géostratégique de la Russie en Serbie et les rapports Russie-UE-Turquie dans l'Europe du Sud-Est ainsi que   des conférences sur les  crises  grecques, en réunissant à cet égard des chercheurs, diplomates, militaires, experts et  économistes réputés.

Dans un souci de suivi inscrit dans la durée et d’analyse prospective d’une région aussi complexe et décisive que les Balkans, elle a également créé un blog intitulé Passions électives où elle publie des notes de réflexion et d'analyse géostratégique.

Elle est actuellement chargée de cours à l'Université Catholique de Lille.