Passions électives

Passions électives

Le blog d'Arta Seiti


Au-delà d'une victoire

Publié par Passions Electives sur 5 Septembre 2010, 12:30pm

Dans les pages des quotidiens serbe et kosovar, on aperçoit un défilé de dirigeants qui essayent de justifier leurs points de vue sur un seul fait : la CAUSE d’un STATUT et celle des voies au Conseil de Sécurité de l’ONU, le 9 septembre prochain.

Si le président du Kosovo parle victoire, le gouvernement serbe crie pareillement. De même, Vuk Jeremic, le ministre des affaires étrangères serbe, continue d’envoyer des lettres aux pays européens, afin de soutenir la résolution. Un duel diplomatique qui déploie des raisonnements et des jugements eternels ….

A la veille d’une décision ! On est toujours à la veille d’un verdict et les tactiques perdurent de part et d’autre.

Il ne manque qu’une stratégie.

En fait, les moyens sont multiples… Mais dans tous les cas, on peut, en effet, se demander : Qui est la victime ? Cette remarque nous donne l’occasion de préciser qu’au de-là d’un échec ou d’une victoire, les démarches et les actions, venant des deux côtés, nous conduiraient à une idéologie : la revendication perpétuelle nationale.

Plus on est frustré, et plus on revendique !

Plus on est fragile, et plus on met en avant une sécurité nationale et culturelle exacerbée !

Imaginez un instant ce que « la victoire » ou « l’échec » de cette résolution produirait dans les Balkans, dans les pays européens et dans le nouvel ordre Russie- Turquie - Chine.

De la même façon, a-t-on pensé aux problèmes internes et régionaux ?

Tomislav Nikolic, le président du Parti progressiste serbe, deux fois candidat à l’élection présidentielle, battu par Boris Tadic, à chaque reprise, demande la démission du président de la Serbie, au cas d’un échec au regard de la question du Kosovo.

Ceux qui pensent à mener des négociations « techniques » entre les Serbes et les Kosovars devraient anticiper et réfléchir sur le devenir et l’entente de ces deux peuples , en dépit d’une solution miracle.

Ceux qui s’opposent à ces négociations devraient également construire une stratégie.

Autrement, les objections suivront : statu quo, souveraineté des monastères orthodoxes au Kosovo, échange de territoires, souveraineté partagée, plan Ahtisaari, plan de Peter Feith, tutelle conjointe UE–OTAN…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents